Les nombres minimaux d’actionnaires requis pour constituer une société anonyme cotée ou une société d’exercice libéral à forme anonyme sont maintenus respectivement à sept (article susvisé) et trois (loi n° 90-1258 du 31 décembre 1990 art. 4 modifié).

Désormais, la réduction en cours de vie sociale et pendant plus d’un an du nombre d’actionnaires à moins de sept ne sera une cause de dissolution qu’à l’égard des seules sociétés cotées (C. com., art. L. 225-247 modifié).

Cette mesure est applicable depuis le 12 septembre 2015.

Lire l'ordonnance